15 49.0138 8.38624 1 4000 1 https://www.josephine-klin.fr 300

Procréation Médicalement Assistée

Procréation Médicalement Assitées

L’aide à la procréation médicalement assistée sur un point scientifique me semble important de l’aborder de manière rapide afin que l’on puisse bien comprendre le principe et les enjeux.
En France, l’assistance médicale à la procréation est définie par l’article L. 2141-1 du Code de la Santé Publique comme « les pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle, ainsi que toute technique d’effet équivalent permettant la procréation en dehors du processus naturel ».

Ces indications, initialement très restrictives, s’avèrent aujourd’hui élargies ; en effet, la France s’est dotée véritable arsenal législatif, connu sous le nom de « Lois de bioéthique », dont la dernière révision est la loi n° 2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique (parue au JORF n° 182 du 7 août 2004, p 14040).

la PMA c’est quoi ?
Le parcours médicalement assisté (PMA) également appelé assistance médicale à la procréation (AMP), permet à un couple diagnostiqué infertile d’avoir un enfant.

L’assistance médicale à la procréation est un ensemble de techniques médicaux encadrés par les dispositions du Code de la santé publique (articles L2141-1 à L2141-12). Les progrès en biotechnologie réalisés depuis le premier « bébé-éprouvette », Louise Brown,  née le 25 juillet 1978, ont révolutionné le projet d’avoir un enfant chez les couples infertiles est par tant  devenu un débat public. Mais, le parcours d’aide à la procréation n’en reste pas moins long et difficile.

Le parcours d’aide à la procréation est  fait de contraintes physiques (De Klerk et al,2005) importantes, ces techniques sont également lourd sur le point de vue émotionnelle et psychologique (Collins A et al, 1992) entre les examens médicaux (échographie, bilan sanguin, spermogramme…), et le type de procréation choisit stimulation ovarienne ou fécondation in vitro. Ainsi le  parcours d’aide à la procréation est sous haute surveillance, l’ovulation est contrôlée, les rapports sexuels programmés et le couple perd ainsi une part de son intimité et de sa spontanéité. Lors de la prise de traitement il peut découler sur un échec.

 

Suivant
l’impossible enfant de Jean Reboul

0 Commentaire(s)

Laisser une réponse