15 49.0138 8.38624 1 4000 1 https://www.josephine-klin.fr 300

Infertilité secondaire, cette souffrance cachée !

infertilité secondaire

C’est quoi l’infertilité secondaire : c‘est l’incapacité à concevoir un autre enfant alors que le couple a déjà un ou des enfants. Les causes de celle-ci sont les mêmes qu’une infertilité primaire. Voici quelques causes : 

  • Le surpoids ou une trop grande maigreur
  • Le tabac 
  • L’alcool 
  • Endométriose, opk
  • Stress
  • Anomalie niveau des trompes, de l’utérus…
  • Varicocèle pour l’homme…

Il existe une multitude de causes liée à cette infertilité secondaire au sein du couple.

Après vous avoir rapidement expliqué le terme d’infertilité secondaire, je voulais partager avec vous cette souffrance cachée que beaucoup banalise et qui est aussi un sujet tabou !

 » Ne te plains pas, tu as déjà un enfant, ce n’est pas comme si tu n’en avais pas ! » 

Cette phrase violente que l’on te balance en pleine figure comme si tu n’avais pas le droit d’en souffrir ! On a honte de se plaindre, car on a déjà un enfant, c’est aussi de l’attente de la déception que vivent ces couples dont le désir et d’agrandir leur famille.  Comme si le désir d’avoir un autre enfant était vu comme un caprice,  » tu en as déjà deux c’est pas assez pour toi encore ? «  Je trouve cela d’une violence, comme si le désir d’avoir cette envie n’était pas légitime ! 

Peut-être que ce couple à vécu un parcours PMA pour leur premier enfant, et de devoir repasser par la case PMA va générer de la souffrance. Cela renvoie au parcours antécédent que ce couple à du faire face, je pense qu’il n’est jamais simple d’y retourner et que ces couples ont aussi le  droit  de l’extérioriser au même titre qu’un couple ayant une infertilité primaire. Ainsi que ces femmes découvrant une infertilité secondaire et qui n’ont jamais eu de difficulté auparavant, elles doivent accepter cette infertilité qui pour elle était  inconnue au sein de leur couple. 

Bien évidemment que notre premier enfant, nous apporte de l’amour et un grand réconfort, on le voit grandir, évoluer, c’est ce qui nous donne la motivation, la persévérance de mener se désire à terme, car nous savons que les sacrifices et les efforts valent la peine.

Ne jugeons pas ces femmes ayant des difficultés à concevoir un second enfant ou un troisième… Elles ont aussi leurs souffrances et son légitimes de l’exprimer autant qu’une femme ayant une infertilité primaire.

Essayons de peser nos paroles, et de ce dire nous ne savons pas par quoi se couple est passé auparavant et de comment il vit cette infertilité secondaire. Soyons empathique, doux et bienveillant entre nous ! Au contraire ne pas créer de division, car au final nous partageons le même point commun l’infertilité.

Précédent
Ce que j’ai mis en place pour gérer mon anxiété
Vécu et parcours d'une femme infertile
Suivant
J’ai accepté mon infertilité

0 Commentaire(s)

Laisser une réponse